airepme

Actualités

Lancement de la WebTv AIREPME !

La nouvelle WebTv de l’AIREPME est en ligne!

Cette nouvelle WebTv est consacrée à la recherche, l’entrepreneuriat et à l’actualité scientifique. Elle a pour objectif de donner la parole aux chercheurs, professeurs, doctorants et encore aux entrepreneurs !

Parmi les émissions phares qui seront diffusées par cette chaîne, on cite : « Jeunes chercheurs », « Regards croisés », « En marge du colloque », « Paroles de doctorant ». Bien d’autres podcasts et actualités viendront, dans les prochains mois, accompagner le développement de la recherche et enrichir de connaissances la communauté AIREPME.

Suivez-nous sur : https://www.webtv.airepme.org/

Prix Julien-Marchesnay

Prix de l’engagement, de la constance et de la passion

Pourquoi un tel prix ?


Le prix Julien-Marchesnay a été créé en 2004 pour honorer de façon particulière ces deux pionniers, et s’assurer qu’ils resteront toujours présents pour continuer de nous inspirer. Ce prix est attribué tous les deux ans, lors de la tenue du CIFEPME.


Un prix qui récompense qui et pourquoi?

Des prix sont déjà décernés chaque année pour les communications jugées les meilleures dans différentes catégories. Le prix Julien-Marchesnay ne représente pas un simple prix qui s’ajoute à ceux-ci. Il vise bien davantage à reconnaître ceux et celles d’entre nous auprès de qui l’engagement constant et la passion remarquable de ces pionniers aura été contagieux et qui auront à leur tour contribué à inspirer, aider et supporter les jeunes chercheurs en entrepreneuriat et en PME. Plus particulièrement ce prix sera donc décerné à des personnes qui
ont apporté une contribution significative à l’un ou plusieurs des titres suivants :

  • Un engagement constant et significatif, au cours des années, à s’investir dans la recherche en PME et /ou en entrepreneuriat ;
  • Un engagement constant et significatif, au cours des années, à supporter, inspirer, entraîner et coacher les jeunes chercheurs s’engageant dans notre champ de recherche ;
  • Un engagement constant et significatif, au cours des années, à promouvoir l’importance de s’intéresser à la PME et aux entrepreneurs (ex : par la création de laboratoires, de groupes ou d’instituts de recherche dédiés à de telles problématiques de recherche) ;
  • Un engagement constant et significatif, au cours des années, à encadrer, conseiller et stimuler les jeunes chercheurs en participant à l’encadrement et à l’évaluation de divers travaux de recherche, travaux qui peuvent être d’ordre universitaire ou des travaux destinés à la publication…
  • Une passion remarquable pour la recherche en PME et en entrepreneuriat, passion digne d’en inspirer d’autres.


Les lauréats
2020-21 : Josée St-PIERRE Université du Québec à Trois Rivières, Québec, Canada
2016 : Pierre COSSETTE Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada
2014 : Louis RAYMOND Université du Québec à Trois Rivières, Québec, Canada
2012 : Camille CARRIER Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada
2010 : Yvon GASSE Université Laval, Québec, Canada
2008 : Bruno PONSON ESCP Europe
2006 : Louis-Jacques FILION HEC Montréal, Canada
2004 : Colette FOURCADE Université Montpellier, France

Consultez ici : APPEL A CANDIDATURES

PRIX DE THESE AIREPME 2022

L’AIREPME, Association Internationale de Recherche en Entrepreneuriat et PME décerne un prix de thèse couronnant une thèse dans le domaine des recherches en entrepreneuriat et PME.

Les conditions d’éligibilité :
Les thèses doivent avoir été soutenues entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021.

Les conditions de candidature :
Les docteurs doivent envoyer leur dossier par courrier électronique avant le 1er mars 2022 au plus tard.

Le dossier de candidature comprendra :

  • un exemplaire électronique de la thèse,
  • les deux pré-rapports de soutenance et le rapport de soutenance, ou documents équivalents,
  • une lettre de recommandation,
  • un CV détaillé,
  • un document « Info Thèse », mentionnant notamment la problématique développée dans la thèse, la valeur ajoutée par la thèse, les principaux résultats, ainsi que les publications réalisées et/ou en cours d’évaluation.

Envoi à : contact@airepme.org avec objet du mail : « Prix de thèse AIREPME »
Le comité de sélection sera présidé par Christophe Schmitt, Professeur à l’IAE de Metz, Université de Lorraine, Président du Comité Scientifique Permanent de l’AIREPME.

Sortie du livre « Entrepreneuriat, spiritualité et religion » écrit par Katherine Gundolf et Frank Janssen

Entrepreneuriat, spiritualité et religion

Des sphères antinomiques ou étroitement liées ?

Aborder l’entreprise en tenant compte de cet aspect religieux ou spirituel est primordial pour avoir une vision plus complète du phénomène entrepreneurial.

Ce livre s’intéresse à l’entrepreneuriat en l’abordant sous l’angle de ses liens avec la religion et la spiritualité. En effet, l’être humain n’est pas qu’homo economicus, mais est bel et bien un être spirituel. Même s’il est non-croyant, la religion l’influence en tant que composante de la culture.

Aborder l’entreprise en tenant compte de cet aspect religieux ou spirituel est primordial pour avoir une vision plus complète du phénomène entrepreneurial. Ceci est d’autant plus important que, mondialement, la religion gagne en importance, alors que la théorie de la sécularisation anticipait l’inverse. Cependant, peu d’écrits traitent du sujet.

Cette étude collective vient combler ce vide en proposant une vision kaléidoscopique du phénomène religieux dans le domaine de l’entrepreneuriat. Elle interroge des statistiques, éclaire des cas, tout en offrant ainsi une nouvelle dimension de l’entreprise à explorer.

Pour commander le livre, cliquez-ici : https://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807330290-entrepreneuriat-spiritualite-et-religion

16ème CIFEPME – Lyon 2022 : Appel à communication

APPEL A SOUMISSIONS
16ème CIFEPME – Lyon 2022
Vers une performance globale et durable des PME

DATES : 25 au 28 octobre 2022
LIEU : Université Lumière Lyon 2 – Campus des berges du Rhône (Lyon 7ème)


CONTACT ET INFORMATIONS

Contact : CIFEPME2022@univ-lyon2.fr
Site Internet : https://cifepme2022.sciencesconf.org


THEMATIQUE

Le terme « performance » reste relativement ambigu et son usage est souvent galvaudé dans le langage courant. Aussi, malgré son usage très répandu, il n’existe pas de définition précise qui fasse l’unanimité et transcende les visions souvent disciplinaires (i.e. on parle de performance financière, performance économique, performance stratégique…). De plus, la performance dépend de l’objectif visé, de la perspective d’analyse, ainsi que de la fonction, des caractéristiques et des intérêts de l’acteur qui utilise le concept. Par ailleurs, le terme de performance ne prend véritablement de sens que dans le contexte environnemental ou temporel dans lequel il est employé.

Dans le domaine des Sciences de Gestion et du Management, il est admis que la performance des organisations ne peut aujourd’hui se concevoir que de manière globale et dans la durée, plus encore lorsque l’on intègre les enjeux liés à l’Anthropocène. Nombreuses sont les communautés scientifiques ou socio-économiques défendant la nécessité de concilier performance économique, performance sociale et performance environnementale.
Historiquement envisagée et mesurée par des indicateurs financiers, considérés comme objectifs, fiables et opérationnalisables, la performance de l’entreprise ne peut, aujourd’hui, être appréhendée que de manière multidimensionnelle, et ce, malgré les écueils méthodologiques auxquels les chercheurs risquent de se confronter. En effet, les difficultés d’objectivation de certains types de performance ou les problèmes de compatibilité épistémologique des mesures de performance relevant de différents champs disciplinaires sont fréquents.

Spécifiquement, travailler sur le concept de performance globale et durable dans le champ de la PME nous ouvre des voies de recherche nombreuses et prometteuses. Il s’agit tout d’abord de comprendre comment ces organisations de petite et moyenne taille, souvent contraintes en termes de ressources et en position de faiblesse par rapport aux grands groupes, peuvent accroître leurs avantages concurrentiels, dans un contexte d’instabilité économique, politique et désormais sanitaire, mais également d’intensification de la concurrence, de mondialisation et d’internationalisation des marchés. Il s’agit également de savoir comment mieux accompagner
ces organisations sur le chemin de la pérennité, et ceci à tous les stades importants de leur cycle de vie (création, développement, transmission…). La question de la performance globale et durable n’est donc pas seulement la problématique des PME bien installées, mais également celle des organisations naissantes pour lesquelles tout est à construire, des organisations qui envisagent de se transformer profondément pour se développer ou pour survivre, de celles qui doivent être transmises/reprises… autrement dit des structures plus vulnérables.

Il n’en reste pas moins que les différentes composantes de la performance globale et durable ne sont pas toujours compatibles. Les leviers s’avèrent parfois difficilement conciliables et les équilibres s’avèrent fragiles. La recherche de la performance globale et durable est-elle possible pour la PME ? Quels sont les leviers de cette performance globale et durable ? Comment peut on la capter et l’objectiver ? Comment aider le dirigeant ou l’entrepreneur à appréhender les différentes dimensions de cette performance et à actionner les « bons » leviers qui lui permettront d’atteindre le niveau de performance qu’il s’est fixé ? Comment repenser la formation à l’entrepreneuriat et au management de la PME dans le sens d’une meilleure prise en compte d’un objectif de performance globale ?

Dans une perspective critique, il s’agit aussi de déconstruire la notion de performance, en mettant en lumière ses postulats et ses limites, ainsi que les voies de transformation profonde des PME, et de réfléchir sur les mesures elles-mêmes des dimensions de la performance pouvant relever de paradigmes épistémologiques différents, voire irréconciliables.

Dans cet appel à communications, le terme PME demande à être entendu au sens large, en englobant différentes formes d’organisations de petite et moyenne taille, déjà installées ou naissantes, dont les finalités peuvent être variées. Ainsi, les entreprises à mission, les organisations hybrides, les organisations de l’économie sociale et solidaire, les organisations alternatives, peuvent être sources d’inspirations pour penser différemment les notions de performance et de création de valeur. Les chercheurs issus des communautés de recherche francophones sur la PME et l’entrepreneuriat sont invités à soumettre des propositions de communications qui pourront relever des sous-thématiques suivantes, dès lors que la thématique est traitée en articulation avec la question de la performance globale et/ou durable de l’entreprise (cette liste de sous thématiques n’étant pas exhaustive) :

  • Transformation numérique responsable
  • Internationalisation et relocalisations
  • Ecosystèmes entrepreneuriaux
  • Gestion des risques et des crises
  • Transformation des modèles d’affaires
  • Education et accompagnement en entrepreneuriat
  • Transmissions et reprises
  • Marketing durable
  • Croissance, stratégies de financement et gouvernance
  • Innovations sociales et management alternatif
  • Approches méthodologiques et épistémologiques de la notion et de la mesure de la performance globale

Trois formats de soumissions sont proposés :

  • Communication
  • Communication ciblée sur une session thématique
  • Table ronde

Parallèlement, un consortium doctoral est organisé sur la première demi-journée du congrès.

COMMUNICATIONS – PROCESSUS DE SOUMISSION ET INSTRUCTIONS AUX AUTEURS

Processus de soumission
Le dépôt des propositions de communication sera effectué sur le site Internet du congrès :
https://cifepme2022.sciencesconf.org

Instructions aux auteurs
Les communications soumises par les auteurs seront proposées en format « résumé long » et devront respecter les consignes suivantes :

  • 5 pages ou 3000 mots maximum (références, tableaux, schémas et graphiques inclus)
  • Le résumé peut être rédigé en langue française, anglaise ou espagnole (mais la présentation lors du congrès se fera exclusivement en français)
  • Format A4 interligne simple et marges de 2,5 cm
  • Police Times New Roman 12
  • Le résumé doit obligatoirement contenir les éléments suivants : problématique et objectifs de
    la recherche, revue succincte de la littérature, approche/méthodologie, principaux résultats, discussion et principales contributions théoriques et managériales. Le lien avec le concept de performance globale et/ou durable de l’entreprise doit être explicite.
  • Les auteurs devront envoyer une version sous format anonyme éliminant toute mention et/ou citation permettant leur identification.
  • Les textes devront être soumis en version Word exclusivement » (.docx ou .doc).

Envoi des versions longues en cas d’acceptation
Les versions longues qui seront à transmettre en cas d’acceptation sur la base du résumé long
devront respecter les consignes de présentation suivantes :

  • 15 pages ou 8000 mots maximum (hors références bibliographiques et annexes)
  • Police Times New Roman 12 pour le corps de texte
  • Police Times New Roman 10 pour les tableaux, les graphiques et la liste des références
    bibliographiques.
  • Format A4 interligne simple et marges de 2,5 cm.
  • La version longue peut être rédigée en langue française, anglaise ou espagnole (mais la
    présentation lors du congrès se fera exclusivement en français)
  • Les pages composant le texte sont numérotées en bas au centre à partir du numéro 1.
  • La première page du texte contiendra le titre, le résumé, les mots clés, les noms, statuts, coordonnées et établissement ou laboratoire de rattachement des auteurs.
  • Une plateforme de détection des similarités sera utilisée pour assurer l’originalité et l’intégrité des textes. Dans les cas où des similarités seront constatées avec d’autres documents, le comité de déontologie de l’AIREPME sera saisi de la situation et rendra sa décision. Il est possible de consulter le code d’éthique et de déontologie de l’AIREPME sur son site internet (http://airepme.org/).
  • Les textes devront être soumis en version Word exclusivement » (.docx ou .doc).

Seules les communications présentées lors du congrès par l’un des auteurs inscrits seront consignées dans les actes (sauf situation exceptionnelle avérée). Les communications proposées, liées explicitement au concept de performance globale, doivent être originales : ne pas être déjà soumises à l’évaluation ou avoir été acceptées dans un autre congrès, ainsi que de ne pas avoir été publiées ou à paraître dans des actes de colloques ou une revue académique.

CRITERES DE SELECTION
Les communications seront évaluées par deux évaluateurs en processus anonyme selon les
critères suivants :

  • Intérêt, pertinence et importance du sujet
  • Qualité de la documentation
  • Cadre conceptuel
  • Méthodologie et cohérence entre le cadre conceptuel et la méthodologie
  • Présentation et analyse des résultats
  • Contribution théorique et managériale
  • Qualité du style et de la langue
  • Présentation d’ensemble

COMMUNICATIONS – SESSIONS THEMATIQUES
Le comité scientifique du 16ème CIFEPME donne la possibilité aux auteurs de soumettre leur article dans le cadre d’une session thématique, dans laquelle leur projet de recherche saura
pleinement s’intégrer. Organisées en nombre limité pour laisser la place aux autres formats de
sessions, les sessions thématiques favoriseront les discussions plus approfondies et ciblées sur
la thématique de la session, de même que le développement de nouvelles collaborations entre
chercheurs. Les sessions thématiques sont détaillées sur le site Internet du congrès.

Procédure de soumission dans une session thématique :
Les auteurs qui souhaitent inscrire leur soumission dans le cadre d’une session thématique
prendront soin de faire le dépôt sur le site Internet du congrès : https://cifepme2022.sciencesconf.org dans la rubrique de la session thématique visée. Le format des soumissions aux sessions thématiques est identique à celui des autres communications.

PROPOSITIONS DE TABLES RONDES
Les membres de l’AIREPME (à jour de leur cotisation) sont invités à proposer des projets de table ronde sur des sujets en lien avec la thématique générale du congrès. Le calendrier général s’applique aux propositions de tables rondes. Le nombre de tables rondes sélectionnées sera limité, pour laisser place aux autres formats de sessions. La durée des tables rondes sera limitée à 90 minutes et sera partagée à parts égales entre les présentations des participants et les réactions de l’auditoire. Les participants aux tables rondes devront s’inscrire au congrès. Les membres désireux d’organiser une table ronde devront déposer leur projet, selon la procédure décrite ci-après, en prenant soin de présenter :

  • L’exposé du projet de table-ronde et des motivations à vouloir traiter celui-ci dans un format de table ronde ; La pertinence de celui-ci au regard de la littérature et les apports théoriques, méthodologiques, pédagogiques ou managériaux ;
  • La liste des participants (le nombre de participants à une table ronde sera limité à quatre ou cinq personnes, académiques et praticiens ; le responsable de la table ronde doit s’assurer que chaque participant pressenti sera présent lors du congrès) ;
  • Une courte notice biographique pour chaque participant mettant en valeur sa contribution à la discussion ;
  • Le mode d’animation envisagé.

Les responsables de tables rondes sont invités à organiser une véritable interaction entre les participants, des débats contradictoires qui permettent une compréhension plus approfondie et des confrontations fertiles autour du concept de performance globale et durable appliqué à la PME ou l’entreprise naissante. Ces tables rondes pourront alors permettre d’identifier de nouveaux défis à relever, de nouveaux designs de recherche à implémenter, de nouvelles collaborations interdisciplinaires à envisager, voire de nouvelles théories à explorer.
Chaque proposition de table ronde sera évaluée par un sous-comité du comité scientifique sélectionné selon la thématique proposée.

Procédure de soumission d’une proposition de table ronde :

CONSORTIUM DOCTORAL

Le consortium doctoral aura lieu le mardi 25 octobre 2022, pour les doctorants réalisant une
recherche sur les PME ou l’entrepreneuriat. Les informations complètes concernant le
consortium seront disponibles sur le site du congrès : https://cifepme2022.sciencesconf.org.

La participation au consortium est une réelle opportunité pour les doctorants de proposer une
présentation de l’avancée de leur travail doctoral en bénéficiant de retours constructifs de la
part des enseignants-chercheurs confirmés. C’est également l’occasion pour les doctorants de
proposer une première communication de leurs travaux et de rencontrer la communauté de
chercheurs en Sciences de Gestion.

CALENDRIER GENERAL
  • 30 avril 2022 : date limite de soumission des communications par les auteurs (format résumé
  • long) et des projets de tables-rondes
  • 30 juin 2022 : date limite de notification d’acceptation ou de refus
  • 10 septembre 2022 : date limite de réception des communications sous format complet (format papier long en version définitive)
REMISE DE PRIX
Quatre prix seront décernés pour les « meilleures » communications dans chacun des volets suivants :
  • Meilleure communication de type conceptuel
  • Meilleure communication à partir de travaux empiriques
  • Meilleure communication offrant un potentiel réel pour l’action des pouvoirs publics
  • Meilleure communication réalisée par un(e) doctorant(e). Cette communication ne doit
    pas comprendre de coauteur.

Les textes seront sélectionnés par un comité spécialement formé en fonction de chacun des
volets.
Un prix sera également décerné au (à la) meilleur(e) évaluateur(trice) sur la base des avis émis
par les auteurs.

NUMERO THEMATIQUE DE LA REVUE INTERNATIONALE PME

Les auteurs des communications recommandées par les évaluateurs au moment de la phase de sélection et confirmées lors de l’évaluation des papiers longs, de même que les auteurs récipiendaires des prix, pourront être invités à soumettre une version enrichie de leur texte à un numéro thématique de la RIPME s’inscrivant précisément dans le thème du congrès « Vers une performance globale et durable des PME ».

Les auteurs sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement dans le cadre d’un processus accéléré d’évaluation, afin de délivrer une version enrichie qui réponde aux exigences du comité éditorial de la revue. Les textes devront être rédigés en langue française.

COMITE SCIENTIFIQUE

Christine Teyssier – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS – Présidente
Julien De Benedittis – Mines Saint-Etienne – CoActiS – Vice-PrésidentMartine Seville – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS – Vice-Présidente

Laure Ambroise – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS
Andria Andriuzzi – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS
Wilfrid Azan – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS
Rico Baldegger – School of Management Fribourg – HEG-FR
Jean-Pierre Boissin – Université Grenoble Alpes – CERAG
Sonia Boussaguet – NEOMA Business School
Alexis Catanzaro – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS
Marie-Christine Chalus-Sauvannet – Université Jean Moulin Lyon 3 – Magellan
Jean-Marie Courrent – Université de Montpellier – MRM
Maud Damperat – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS
Bérangère Deschamps – Université Grenoble Alpes – CERAG
Saulo Dubard Barbosa – emlyon Business School
Nazik Fadil – EM Normandie – Laboratoire Métis
Véronique Favre-Bonté – Université Savoie Mont-Blanc – IREGE
Stéphane Foliard – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS
Cécile Fonrouge – Université du Québec Trois-Rivières – INRPME
Colette Fourcade – Université de Montpellier – MRM
Olivier Giacomin – NEOMA Business School
Gael Gueguen – Toulouse Business School – TBS Research
Gilles Guieu – Aix-Marseille Université – CRET-LOG
Katherine Gundolf – Fachhochschule Oberösterreich
Julie Hermans – Louvain School of Management – LouRIM
Caroline Hussler – Université Jean Moulin Lyon 3 – Magellan
Amélie Jacquemin – Louvain School of Management – LouRIM
Frank Janssen – Louvain School of Management – LouRIM
Estèle Jouison-Laffitte – Université de Bordeaux – IRGO – GRP Lab
Pierre-André Julien – Université du Québec Trois-Rivières – INRPME
Eliane Khalifé – Université Saint-Joseph Beyrouth
Nabil Khelil – Université de Caen – CREM
Emilie Lanciano – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS
Nadine Levratto – Université Paris Nanterre – EconomiX
Edmilson Lima – Universidade Nove de Julho – São Paulo
Stéphanie Loup – Université Paul Sabatier Toulouse 3 – LGCO
Adnane Maalaoui – IPAG Entrepreneurship & Family Business Center
Ilias Majdouline – Universiapolis Agadir
Karim Messeghem – Université de Montpellier – MRM
Ruben Molina Sanchez – Universidad de Guanajuato – México
Ruphin Ndjambou – Université Omar Bongo – INSG – CIREGED
Matthias Pepin – FSA Université de Laval Québec
Frédéric Perdreau – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS
Marion Polge – Université de Montpellier – MRM
Sophie Reboud – Burgundy School of Business – CEREN
Isabelle Royer – Université Jean Moulin Lyon 3 – Magellan
Séverine Saleilles – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS
Lynda Saoudi – Université Claude Bernard Lyon 1 – LSAF
Christophe Schmitt – Université de Lorraine – IAE Metz – CEREFIGE
Etienne St-Jean – Université du Québec Trois-Rivières – INRPME
Josée St-Pierre – Université du Québec Trois-Rivières – INRPME
Olivier Torrès – Université de Montpellier – MRM
Olivier Toutain – Burgundy School of Business – CEREN
Maripier Tremblay – FSA Université de Laval Québec
Sophie Veilleux – FSA Université de Laval Québec
Thierry Verstraete – Université de Bordeaux – IRGO – GRP Lab

COMITE D’ORGANISATION

Isabelle Prim Allaz – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS – Présidente
Nadine Dubruc – Mines Saint-Etienne – CoActiS – Vice-Présidente
Karim Mouhli – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS – Vice-Président
Séverine Saleilles – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS – Vice-Présidente
CONSORTIUM DOCTORAL
Jean Michel Degeorge – Mines Saint-Etienne – CoActiS – Président
Céline Bérard – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS – Vice-Présidente
Alexis Catanzaro – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS – Vice-Président

CONSORTIUM DOCTORAL

Jean Michel Degeorge – Mines Saint-Etienne – CoActiS – Président
Céline Bérard – Université Lumière Lyon 2 – CoActiS – Vice-Présidente
Alexis Catanzaro – Université Jean Monnet Saint-Etienne – CoActiS – Vice-Président

Prix de thèse AIREPME 2021

Le prix de thèse AIREPME 2021 a été décerné à Roxane De Hoe

ICHEC Brussels Management School 

pour sa thèse :                                        « Essays on the intention to recreate after a business exit »

Université catholique de Louvain     Directeur de thèse : Frank Janssen

 

Le prix de la meilleure thèse AIREPME 2021 soutenue en France

a été décerné à Sandrine Le Pontois

Université Jean Monet Saint Etienne

pour sa thèse :                             « L’impact de l’éducation en entrepreneuriat au prisme de son évaluation :

pour une approche multidimensionnelle de l’efficacité de l’éducation en entrepreneuriat »

Université Grenoble Alpes     Directeur de thèse : Alain Fayolle

Webinaires INRPME

Les Webinaires de l’INRPME   Institut de Recherche sur les PME :

Le développement durable vu sous la loupe de « L’économie de la nature »

Réflexion d’adaptation pour les PME

mardi 23 février 2021     12 h. heure Québec / 18 h. heure Europe

Inscriptionhttps://dd-economienature.eventbrite.com

Consulter : Webinaire_Economie_Nature

—————————————————————————————————————————————————————–

L’influence des facteurs fiscaux sur les intentions de transferts de PME québécoises et canadiennes

jeudi 25 février 2021     12 h-13h30 heure Québec / 18 h-19h30 heure Europe

Inscriptionhttps://uqtr.zoom.us/meeting/register/tZYldeGvpzktGdGHYmBtAji7LRhUtGMepuv3

Consulter : Webinaire_Fiscalite_Transferts_PME

CIFEPME INFORMATIONS IMPORTANTES

15ème CIFEPME Nice     INFORMATIONS IMPORTANTES

Chers congressistes,

Comme vous le savez, le CIFEPME est pour l’instant envisagé sous un format hybride (présentiel et à distance). En raison de la nature évolutive et incertaine des conditions sanitaires, le comité organisateur du CIFEPME, en concertation avec l’AIREPME, se donne jusqu’à fin mars pour prendre une décision finale. Sachez que l’équipe est à pied d’œuvre pour vous offrir un événement de grande qualité, peu importe le scénario final (présentiel+à distance OU complètement à distance). Soyez également assurés également que les ajustements de tarifs, au besoin, seront faits avec diligence. Vous pouvez donc sans problème procéder à votre inscription dès maintenant… Lire la suite…  CIFEPME_IMPORTANT

Webinaire INRPME : Génération Repreneurs

Webinaire Institut de Recherche sur les PME, INRPME     Université du Québec à Trois Rivières :

Génération Repreneurs : une approche renouvelée !

26 novembre 2020     12 h – 13 h 15 heure Québec : 18 h – 19 h 15 heure Europe

Conférenciers : Louise Cadieux et Pierre Gratton, Université du Québec à Trois Rivières

Toute l’info : Webinaire_INRPME_Repreneurs

Inscription : https://uqtr.zoom.us/meeting/register/tZItcuGhqD0tGdf-HQf2BB2BW_JBuzwqDTjM
Après votre inscription, vous recevrez un courriel de confirmation contenant les instructions pour rejoindre la réunion.

Post Doc in Social Entrepreneurship Education Research

(Re)Découvrez l’AIREPME !

(Re)Découvrez l’AIREPME !

Rencontre dans laquelle l’équipe de l’AIREPME

présente son programme d’activités,

dont plusieurs nouveautés !

Chercheur.e.s en entrepreneuriat, le :

21 octobre à 15 h (Paris) / 9 h (Québec)

votre association vous donne rendez-vous !
L’Association Internationale de Recherche en Entrepreneuriat et PME (AIREPME) vous invite à découvrir un peu plus ses services et activités. Depuis un an, les membres du bureau ont mis en place de belles nouveautés qu’ils sont très enthousiastes de vous présenter : webinaires, tutorat, école d’été… Tant pour les membres actuels, que ceux et celles qui souhaitent en savoir plus sur l’association, cette rencontre virtuelle de 60 minutes vous permettra de vivre l’esprit familial et collégial qui caractérise notre association. Pour l’occasion, Frank Janssen, président de l’association, sera accompagné de Maripier Tremblay (vice-présidente), Stéphanie Loup (trésorière) et Josée St-Pierre (rédactrice en chef de la Revue Internationale PME).

Un rendez-vous à ne pas manquer !

Pour nous rejoindre : https://www.eventbrite.ca/e/billets-redecouvrez-lairepme-121599131275?fbclid=IwAR0yhJJ-dxGsymF0yrcQnUWcIIBhGJeTBeGiJbA-b-iIwBbN2vMHEhe0oXg